Nos poules et nos œufs

 

Nous vous proposons tout au long de l’année des œufs extra frais provenant de notre ferme.

Nos œufs.
Fréquence de ramassage :
Plusieurs fois par jour (minimum 3 fois, matin, midi et soir).
Délais entre le jour de ponte et l’arrivée sur votre table :
7 jours maximum donc ce sont des œufs extra frais (définition de l’œuf extra frais : 9 jours maximum après la ponte).

 

Nos poules.
Elles arrivent chez nous toutes petites. On les élève tranquillement et sans stress. Nous sommes très soucieux de leur bien être.
Nous en avons 37 au total réparties en plusieurs races (rousses, cou nues, magali (qui font les oeufs blancs), noires, sussex et coucou de Rennes). Nous achetons aussi des poules issues d’un élevage bio voisin réformées pour leur éviter une fin moins agréable que la nôtre (Elles décèdent chez nous de leur belle mort).
Pour leur élevage nous nous sommes inspirés du cahier des charges ‘label rouge’ et de la permaculture. 

L’environnement :
  * Le bâtiment : largement supérieur au cahier des charges ‘label rouge’ qui est de 9 poules par m² au sol maximum.
    Nous arrivons à une surface de 30 m² pour nos 32 poules. Le bâtiment est nettoyé toutes les semaines.
  * L’espace ‘plein air’ : Nos poules vivent en plein air dans la journée dans un grand parcours (5m² min par poule dans le cahier des charges ‘label rouge’ – Chez nous c’est largement plus).
     Elles sont rentrées tous les soirs dans le poulailler.
     La notion de ‘permaculture‘ est aussi présente : Rotation du parcours avec 3 parcelles, des bars a salades et fruits, un espace cendre dans différents pneus placé un peu partout à l’extérieur…
   * La paille des pondoirs est changée tous les jours.
La nourriture :
   * 100% naturel, basée sur 80% minimum de céréales provenant de la ferme de mon compagnon.
     Pour infos, dans le cahier des charges ‘label rouge’ c’est 50% minimum.
   * Pain sec dans de l’eau tiède, elles en raffolent.
   * Vitamines naturelles (Herbes hautes et tonte de pelouse fraîche, orties, coquilles d’huitre cassées manuellement chez nous pour la solidité de la coquille.
– Quelques exemples de remèdes naturels :
    * Huile de cade ;
    * Vinaigre de cidre ;
    * Terre de diatomée pour nettoyer le poulailler associée à du sable ;
    * Quelques vers séchés pour l’hiver pour leur assurer protéines et vitalité ;
    * Purge (à base d’ail, de thym et de romarin) tous les mois…

QUELQUES IMAGES

Le poulailler
Le parcours

Le temps du dodo